Il y a quinze ans, il devenait Harry Potter grâce à la sortie du premier film. Invité du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2016, où il a reçu un prix, Daniel Radcliffe revient sur sa première photo officielle en sorcier.

Lorsque nous mentionnons les quinze ans du premier Harry Potter, Daniel Radcliffe pense d’abord qu’il s’agit du livre de J.K. Rowling, avant de réaliser que nous parlons bien du film de Chris Columbus, sorti dans nos salles le 5 décembre 2001. Cela signifie donc que la photo que nous lui tendons est l’une des premières sur lesquelles il incarne officiellement le petit sorcier à lunettes, et il revient sur le souvenir qu’il en garde à notre micro.

Honoré par le Festival du Cinéma Américain de Deauville, qui lui a remis le Prix Nouvel Hollywood récompensant chaque année un jeune acteur et une jeune actrice, Daniel Radcliffe avait pour l’occasion retrouvé la Fleur Delacour d’Harry Potter, à savoir Clémence Poésy, à qui l’on doit le très beau discours prononcé pendant la cérémonie, le vendredi 9 septembre au soir : “J’aimerais qu’elle parle à mon enterrement”, nous dit le comédien en riant le lendemain. “On ne m’a jamais dit d’aussi belles choses.”

Retrouvailles sur le tapis rouge :

A cette occasion, le traditionnel montage consacré aux personnalités que le festival honore nous a rappelé tout le travail varié effectué par Daniel Radcliffe en-dehors des huit épisodes d’Harry Potter, si bien que l’on se demande s’il se considère encore comme un espoir (ou “Rising Star” en anglais), ou si ce terme correspondait davantage à ses années à Poudlard. Réponse en vidéo.

Deauville 2016 : Daniel Radcliffe se voit-il encore comme une étoile montante ?

Click Here: France Football Shop