Une vidéo diffusée par des supporters de Donald Trump le week-end dernier et réunis au club de golf de Floride, propriété de l’actuel président, fait scandale. Elle détourne la fameuse séquence du massacre dans l’église du premier film Kingsman.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les militants pro Trump ne manquent pas d’imagination, quand ce n’est pas son propre staff qui prend traquillement ses aises avec les copyrights. En avril dernier, Warner a pris des mesures juridiques pour faire interdire de diffusion un spot vidéo de la future campagne présidentielle de Donald Trump, pour cause d’usage illégale de la BO du film The Dark Knight Rises. Quelques temps auparavant, en janvier dernier, c’était la chaîne HBO qui protestait vivement, après que l’intéressé ait fait fabriquer une affiche vantant les mérites de son fameux mur censé garder la frontière américano-mexicaine. Le tout avec une typo -sous copyright- pillée chez Game of Thrones…

Le dernier exemple en date remonte au week-end dernier, au cours d’un rassemblement de supporters de Trump qui se sont réunis au Club de golf de Mar-a-Lago, propriété de Donald Trump, et situé en Floride. Selon le New York Times, qui rapporte l’information, ils ont montré une vidéo reprenant en fait un extrait du film Kingsman; en l’occurence la fameuse séquence du massacre dans l’église avec Colin Firth. Mais à la place de Colin Firth, c’était le visage de l’actuel président. L’église dans laquelle il entre est baptisée “Church of Fake News”, tandis que les visages des victimes du massacre portent les noms de CNN, le Washington Post, Bernie Sanders -opposant notoire à Trump-, ou encore Barack Obama, sans oublier Hillary Clinton, son ancienne malheureuse adversaire aux élections présidentielles. Même ses détracteurs dans le camp républicain, à l’image du défunt sénateur John McCain, sont aussi des victimes dans la vidéo. L’art délicat du détournement…

Dans un Tweet publié hier, la porte-parole de la Maison Blanche, Stéphanie Grisham, a tenu à préciser que l’actuel locataire de la Maison Blanche se désolidarisait de cette initiative : “Le président Donald Trump n’a pas encore vu cette vidéo et la verra sous peu. Mais de ce qui lui en a été rapporté, il la condamne fermement”.

Voici la vidéo en question…

Click Here: Italy Football Shop